De l'antiquité au 19 ème siècle

L'eau, c'est la vie. Elle est liée à l'histoire des hommes. Les traces des premières civilisations se retrouvent près des fleuves. La naissance de l'agriculture dans la basse vallée du Nil, plus long fleuve du monde, remonte à plus de 7000 ans, et la recherche d'eau a toujours été une préoccupation constante.

La période gallo-romaine a vu le développement des voies de circulation et du transport de l'eau. Au moyen âge, les activités artisanales et notamment les tanneries et mégisseries , les teintureries, plus tard les moulins à papier, s'installent tout près de cours d'eau et rejettent les effluents souillés sans considération pour l'environnement. Le développement des gros bourgs et des villes sans prise en considération des besoins en eau et de l'évacuation des eaux usées dégradent fortement les conditions sanitaires déjà précaires et favorise le développement d'épidémies et maladies de toutes sortes. Seuls les plus riches ont recours aux porteurs d'eau. Les eaux usées s'écoulent directement dans les rues.

Il faut attendre le XIX siècle pour commencer à voir des systèmes structurés d'évacuation d'eaux usées. 

Le 20 ème siècle

Au début du siècle dernier, peu de villes disposent de réseaux d'eau potable et encore moins d'un réseau d'assainissement. Lorsqu'il existe, les eaux sont rejetées dans la nature sans être traitées. La progression se fait lentement tant au niveau de " l'eau courante " que du " tout-à-l'égout ". Aller chercher l'eau au puits et laver son linge au lavoir font partie des tâches quotidiennes jusqu'à la seconde guerre mondiale.

Dès 1936 les énergies se rassemblent autour d'un projet de réseau de distribution de l'eau, la naissance du Syndicat des Eaux en 1951 a permis à la suite de doter l'ensemble des communes adhérentes d'un réseau performant d'eau potable.

Le service public de l'eau

Le devoir d'assurer la salubrité publique a été confié aux communes dès 1790. Plus près, les lois de décentralisation de 1982, la loi sur l'eau de 1992 confirment ce principe.

C'est la commune qui choisit le cadre de gestion qui lui convient le mieux.

Elle peut soit gérer directement en régie les services de l'eau et de l'assainissement, soit déléguer à un prestataire, privé ou public; ce système est appelé délégation de service public.


Syndicat des eaux de l’Avière

Où nous trouver
1 allée du Val d’Avière
88390 LES FORGES

Contactez-nous
Tel : 03 29 34 47 55
Fax : 03 29 31 09 47
contact@syndicat-des-eaux-aviere.fr

Horaires d’ouverture
du Lundi au vendredi
8h00-12h00 13h30-16h30


Dernière actualité

Nouveauté sur la facturation assainissement

Prenez connaissance des nouveautÚs quant Ó la prochaine facturation assainissement dans l'onglet "...

> Voir toutes les actualités

Présentation
Le Syndicat des Eaux de l’Avière
est un établissement public de
coopération intercommunale (EPCI)
au service des élus et des abonnés,
il est composé de 5 communes :
Les Forges - Uxegney
Chaumousey - Sanchey
Domèvre sur Avière


En savoir plus